Logo site web Eurotransplant

Eurotransplant (NL) Lien

Le siège d'Eurotransplant est établi à Leiden aux Pays-Bas. A l'initiative du proffesseur J.J van Rood de l'Hôpital universitaire de Leiden en 1968.

Eurotransplant regroupe différents centres de transplantation, les labo d'Histocompatibilité, le coordinateurs de transplantation de différents pays:

Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Autriche, Slovénie,

Comment cela se passe t -il ?

lorsque qu'un donneur potentiel est détecté, le médecin coordinateur releve les parametres du mort.

il compare avec la liste de patients en attente dans son hôpital.

Si aucun patients compatible existe, il prends contact avec Eurotranplant qui d'après une base de donnée complète pourra trouver le receveurs idéal.

Il cherchera pour des raisons de rapidité et de transport dans le pays du donneur avant de comparer avec la liste de pays affilié a Eurotransplant.

 

On ne donnera jamais un organe au hasard.

il devra correspondre a des caractéristiques précises de groupe sainguin, de resus, de taille, d'age de morphologie et si a cette étape , on se retrouve a egalité entre 2 ou plusieurs receveurs compatible. c'est soit la date d'inscription, soit l"état d'urgence sui sera déteminant

CRITERES DE REPARTITION DES ORGANES

Les buts du système mis en place en 1996 par Eurotransplant a comme buts :

Dès lors, comment fonctionne ce système de liste d'attente ? Hormis les cas où un échange est obligatoire (pour les patients fortement immunisés, patient de grande urgence médicale…), le système informatique mis en place va composer une liste sur laquelle les personnes en attente reçoivent des points et il y a obligation de respecter et de suivre cette liste. Le receveur sera celui qui récoltera le plus grand nombre de points qui sont attribués selon différents critères. Cette liste est remise à jour lors de chaque nouveau don, si bien que l'on a jamais une place définitive

Quels sont les critères pris en considération pour l'octroi des points ? :

De cette règle, les patient belges et autrichiens en profitent au maximum grâce à notre loi plus ou poins similaire basée sur le consentement présumé et qui fait que nos 2 pays ont les taux de don les plus élevés par million d'habitant et qui est presque le double du taux Allemand ou Néerlandais

Ces clés de répartition font que la balance d'échange est presque équilibrée et que les dons faits en Belgique serviront pour la plupart à des patients résidants en Belgique.

Avant ces critères nouveaux de répartition , seulement 240 sur 300 reins prélevés en Belgique étaient transplantés en Belgique et ce au profit des pays les plus grands.

Pour une fois, il semble que la Belgique se soit dotée d'une loi relativemment bien faite.

C'est trop rare pour ne pas être relevé ! On voit donc qu'il y aura d'abord une répartition nationale. Si, dans la perspective d'un prélèvement maximaliste d'organes, on ne trouve personne qui soit receveur sur les listes d'Eurotransplant, cette organisation va très vite contacter les autres banques d'organes afin que cet organe prélevé trouve à tous les coups un receveur.

Il va sans dire que ces autres banques, pour la plupart nationales feront de même avec nous lorsque cela sera possible.

 

Autre centre de coordination:

Eurotranplant collabore également avec d'autre centres d'échanges d'organes similaires:

France: l'agence Biomédecine: LIEN

Suisse: Swiss Transplant: LIEN

Pays Scandinave: Norvège, Suède, Finlande, Danemark ) Scandia Transplant: LIEN

Angleterre & Irlande: UKTSSA Transplant: LIEN

Espagne: Organización Nacional de Trasplantes: LIEN

Portugal: Organização Portuguesa de Transplantação: LIEN

Pologne: Fundacja Zjednoczeni dla Transplantacji: LIEN

Grèce: Hellenic transplantation Society: LIEN

Hongrie: Hungarotransplant : LIEN cassé

Italie: LIEN

Bulgarie : Bultransplant: LIEN cassé

t