les Organes

Oscar (c) ASBL AIDONS, don d'organesQuels Organes peut on donner ?

Vivant:

vous pouvez donner de votre vivant: un rein, un lobe de Poumons, une partie de foie

Mais ce genre de greffe reste et doit le resté marginal ! L'avenir ne vous dira pas si vous n'en aurez pas un jour besoin. nous vous conseillons de bien réflechir et d'en parler avec votre médecin. Une fois donné, vous aurez plus que certainement sauvé une vie d'une personne proche ou inconnue, mais il sera imposible de faire machine arrière.  si cet acte médicale existe, c'est probablement la seule façon de sauve une personne en liste d'attente qui ne recoit pas d'organes dans un délais raisonnable.

 

- n'oubliez pas aussi que vous pouvez donner votre sang, plus d'info: croix-rouge de Belgique.

critère: Majeur, 50 km, pas plus que tous les 3 mois et sans antécedant prévu par leur réglement.

- le don de sang de cordon :  s'adresser a votre gycologue avant la naissance.

Mort cérebrale :

Contre-indications absolues au don d'organes :

  1. Sepsis non contrôlé
  2. Infection par HIV
  3. Infection virale systémique : rougeole, rage, adenovirus, enterovirus, parvovirus - Méningoencéphalite herpétique
  4. Tumeurs malignes telles que mélanome, choriocarcinome, cancer du poumon, du sein, du colon, ou du rein, glioblastome et médulloblastome (en particulier si antécédent de craniotomie ou shunt)

Ne sont pas des contre-indications absolues au don d'organes :

  1. bactériémie
  2. fungémie
  3. Sérologie positive pour hépatite B ou C ( pour receveurs + ou en urgence vitale)
  4. tumeur cancéreuse cutanée autre que le mélanome
  5. tumeur cérébrale de bas grade (en l'absence d'antécédent de craniotomie ou de shunt)

Pour information, voici quelques critères qui contre-indiquent en principe le prélèvement d'organes particuliers:

Reins

  1. Age > 80 ans
  2. Antécédents de néphropathie chronique

Poumons

  1. Age > 65 ans
  2. Maladie respiratoire chronique (sauf asthme léger)
  3. Présence d'anomalies radiologiques évoquant une pathologie tumorale ou infectieuse préexistante à la mort cérébrale (exemple : tuberculose)
  4. Infiltrats bilatéraux à la radiographie accompagnés d'un rapport PaO2/FiO2 (après optimalisation du donneur) et/ou PvpO2/FiO2 < 300 mmHg
  5. Sécrétions abondantes à la bronchoscopie
  6. Signes francs d'inhalation à la bronchoscopie

Remarques. Ne sont pas des contre-indications absolues au prélèvement :

  1. une histoire de tabagisme (sans BPCO documentée)
  2. une ventilation mécanique prolongée
  3. la présence de bactéries dans les aspirations trachéales
  4. un infiltrat radiologique sans hypoxémie notable (en particulier s'il s'agit d'un infiltrat interstitiel ou d'une atélectasie)
  5. un traumatisme thoracique unilatéral
  6. un pneumothorax draîné

Cœur

  1. Age > 65 ans
  2. Cardiopathie significative (antécédent d'infarctus, pathologie valvulaire,..)
  3. Association de deux inotropes et/ou de deux vasopresseurs pendant plus de 24 heures.

Remarques. Ne sont pas des contre-indications absolues au prélèvement :

  1. un arrêt cardiaque de courte durée avec ou sans massage cardiaque
  2. l'administration d'inotropes
  3. la présence d'extrasystoles ou d'un épisode de FA paroxystique lors du passage en mort cérébrale
  4. l'âge pris de manière isolée
  5. une diminution isolée de la FEVG à l'état de base, avant réanimation appropriée
  6. un ou plusieurs facteurs de risque coronarien (tabagisme, hypertension artérielle, dyslipidémie, diabète)

Cœur-Poumons

Combinaison des critères repris ci-dessus aux points 2 et 3.

Foie

  1. Hépatopathie chronique
  2. Altération majeure des tests hépatiques

Pancréas

  1. Age >50 ans
  2. Séjour aux soins intensifs de plus d'une semaine
  3. Antécédents de diabète, de pancréatite aiguë ou chronique
  4. Antécédents d'intervention sur l'abdomen supérieur